En visitant ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies.


 

 

Le Kernodis est un petit tracteur rouge de la marque Fahr (usine située dans le sud de l’Allemagne près du lac de Constance – marque rachetée par Deutz dans les années 70-80).

 

 

Ses caractéristiques principales sont les suivantes :

  • ~1000kg
  • Longueur
  • Largeur
  • 12 CV à 2500tr
  • Monocylindre diesel de 950 cm³ refroidit par air
  • Injection directe
  • 5 vitesses AV + 1 vitesse AR
  • Prise de force AR
  • Pas d’hydraulique

Le mien possède une petite cabine (en fait c’est juste un toit avec un pare-brise et….. un essuie-glace !) qui est terriblement lourde (on la porte péniblement à deux), mais qui protège plus qu’on ne le pense de la pluie et du vent quand on est à pleine vitesse (20 km/h !).

 

Ce qui m’a énormément impressionné, c’est l’inertie du moteur : il lui faut presque 10 secondes pour accélérer du ralenti bas (~500tr ?) au régime maxi et environ 30 secondes du régime maxi à l’arrêt complet !

A cet effet, je vais essayer de mettre en ligne en ce lieu et place une bande sonore, mais apparemment mon serveur sme ne le diffuse pas nativement donc à configurer ou éventuellement utiliser un player flash……Refermons cette parenthèse informatique.

 

Je l’ai acheté à l’automne 2011. Le rapatriement fut une aventure car l’avant-veille je me suis aperçu que mon permis de conduire ne m’autorise pas à tracter une « grosse » remorque plateau avec ca en plus dessus. Il a donc fallu que je trouve en vitesse un pote qui possède le permis adéquat et qui puisse m’offrir une demi-journée en semaine pour aller récupérer le tagazou.

Ce tagazou a d’ailleurs bien failli ne pas réussir à monter sur le plateau : du fait de sa voie (=écartement entre les roues – pour les ignares) étroite, il s’en est fallu peu qu’il ne tombe entre les rampes de chargement qui possèdent un écartement « normal » pour voitures. Il n’avait de chaque côté que la moitié des pneus qui portait, l’autre dans le vide. Et les pneus AV ne sont pas bien larges (~15 cm) !

Afin de rassurer ceux qui me prennent pour un bleu : je savais avant le départ que la remorque était « un peu » large pour le tracteur. J’avais au préalable pris les mesures et établi un plan B (comme disent les stratéges) pour pouvoir rapprocher les rampes de chargement.

Joomla templates by a4joomla
modifié par GuedeL